L’abominable réfugié climatique

2011

Structure en bois, grillage à poule et papier mâcher, main et nez en cire d’abeille, fourrure synthétique.

130 x 70 x 90 cm

J’étais à la rceherche d’un sujet de sculpture nouveau et poétique. L’actualité m’a livré ce sujet. Le yéti installé dès le départ sur la Promenade des Anglais rappelle les animations estivales des artistes de rue. La position et l’hyper réalisme de ses mains tendues sèment le doute.